Dans cette page, vous obtiendrez des informations sur les réflexologies plantaire et palmaire et leur pratique au sein du cabinet.


Pour plus de clarté dans la présentation graphique de ce site internet, j'ai opté pour une description du Dien Chan (réflexologie faciale) dans une page séparée (consultable ici).


Convaincu des bienfaits que procurent ces techniques, j'ai décidé d'en faire une spécialité. Cette approche multi-réflexologique me permet à chaque séance d'adapter un protocole spécifique, combinant les vertus de chaque technique, afin de répondre efficacement aux besoins du client.  


Réflexologie Plantaire


 

La réflexologie (ou réflexothérapie) plantaire est la plus connue des techniques réflexogènes. Le pied représente l'ensemble de l'individu et chaque partie/face de ce dernier concerne une partie du corps.

Elle repose sur l'idée qu'au niveau des pieds il existe des zones correspondant à chacun des organes et chacune des parties du corps.


L'être humain est vu dans sa globalité, comme "aplati". Par exemple, pour un problème au genou droit, ce sera la même partie du pied qui sera travaillée pour accompagner la cicatrisation d'une plaie ou la douleur d'arthrose.  


La technique de travail et éventuellement les outils utilisés feront la différence. Précisons que certains praticiens sont aujourd'hui formés en deux jours, que d'autres utilisent des techniques éprouvées mais douloureuses. Dans ce contexte, j'utilise une technique douce et puissante, ma pression est adaptée au cas par cas.


Certifié et référencé par la Fédération Française des Réflexologues (FFR), vous êtes assurés que la durée et le contenu de mon apprentissage ait été conforme aux exigences de cette institution de référence.


Très efficace dans la régulation du système nerveux, la réflexologie plantaire est la plus appropriée pour travailler les problèmes en profondeur et assurer une pérennité dans les résultats.


Cette technique séduit car les zones réflexes ainsi décongestionnées sont libérées de leurs tensions et de leurs blocages engendrés par le quotidien de la vie moderne. L'organisme par ce moyen naturel et efficace retrouve toutes ses facultés d'auto-régulation. 


Elle ne traite pas uniquement les symptômes, mais prend en compte la personne dans sa globalité mentale, émotionelle et physique.

Sur le pied, représentation mignaturisé du corps, pas moins de 7 200 terminaisons nerveuses ont été identifiées et 90 zones réflexes.



D'où vient la réflexologie plantaire ?


 

La tombe du médecin, traitement des pieds et des mains 

Les hieroglyphes datant de 2330 AV. J.C. signifient : "ne me fais pas mal", le praticien répond : "je ferai en sorte que tu me remercies"... 

Les motifs situés au dessus des personnages sont des symboles d'énergie. Nous reconnaissons notamment "l'oiseau blanc de la paix et du paradis" qui symbolise la paix, la prospérité et la bienveillance.

 

 

  

La réflexologie ancienne remonterait à l'époque de la médecine traditionnelle chinoise, des traces datant du 4e siècles avant J.C. ayant été retrouvées.

 

En Occident, les premières études des réflexes datent du 16ème siècle. Les Docteurs ADAMUS et ATATIS,  médecins européens connus à leur époque, ont publié l'un des premiers ouvrages à ce sujet, en 1582. 

 

Mais c'est au Dr William FITZGERALD, médecin américain, que revient la paternité de la Réflexologie moderne avec ses travaux sur la thérapie zonale. Sa théorie élaborée en 1913, repose sur un modèle anatomique divisé en dix zones allant de la tête aux pieds. 

 

 

Eunice INGHAM kinésithérapeute et assistante du Dr FITZGERALD, mit au point par la suite la Réflexologie telle que nous la connaissons aujourdhui. Elle est l'auteur du premier traité de Réflexologie moderne présentant une cartographie des mains et des pieds comme parfait reflet du corps.  

 

 

Aujourdhui la Réflexologie est de plus en plus connue et utilisée, les mutuelles remboursant partiellement ou totalement les séances se multiplient.

Les grandes lois de la Réflexologie sont expliquées et vérifiées cliniquement par des travaux en neurophysiologie, donc les plus connus sont ceux du Docteur J. Bossy, professeur à la faculté de médecine de Montpellier. Son ouvrage "bases neurologiques des réflexologies" paru chez Masson en 1975 fait autorité ; tout comme le "traité théorique et pratique de podoréflexologie" de Roland Fietta. 

En France, la réflexologie plantaire est regroupée sous différentes fédérations. Les deux plus connues étant la FFR et la FFPER.


 

Réflexologie Palmaire

 

 

En réflexologie palmaire toutes les zones et points réflexes vont se retrouver représentés sur les mains et les poignets de la même façon que sur les pieds.

La réflexologie palmaire utilise donc le même principe de stimulation par digitopression (pression des doigts).

Elle est moins pratiquée que la réflexologie plantaire car les mains, sollicitées en permanence sont souvent moins sensibles que les pieds.

 

Compte tenu de ses effets incontestables néanmoins, la réflexologie palmaire est bien souvent combinée à la réflexologie plantaire pour renforcer son action. 

 

Mais également, lorsque le pied de la personne consultant ne peut être touché à cause d'une affection ou d'une blessure (entorse, dermatose...) la réflexologie palmaire se substitue de facto à la réflexologie plantaire.

 

Notons qu'elle procure des effets indéniables pour les personnes souffrant de problèmes du nerf carpien, d'arthrose dans les doigts mais aussi en cas de difficultés respiratoires.

 

Elle s'adresse à tous et est particulièrement apprèciée chez les personnes âgées. 

 

Entre autres avantages, la réflexologie palmaire peut être pratiquée en tout lieu, à tout moment et en toute autonomie.

 

Ces atouts la rende encore plus incontournable dans la prise en charge, le réflexologue peut à ce titre indiquer aux personnes consultants des points a stimuler en auto-traitement entre deux séances s'il l'estime approprié.